Les bases de l’histoire d’Yamachiche - Wikisource

C. O. Beauchemin et Fils.
LES
BASES DE L’HISTOIRE D’YAMACHICHE
1703 — 1903.

COMMÉMORATIONS
des premiers établissements dans cette paroisse : ses fiefs ; ses seigneurs ; ses premiers habitants ; ses développements ; son démembrement en plusieurs paroisses et autres renseignements tirés de manuscrits inédits conservés dans les vieilles archives du bas-canada


PAR
R. BELLEMARE
ancien journaliste, avocat, ex-inspecteur du revenu public pour la province de Québec et pour le gouvernement fédéral du Canada, secrétaire de la Société historique de Montréal, etc., etc.



Publié sous les auspices de la Société historique de Montréal.

MONTRÉAL.


C. O. BEAUCHEMIN & FILS, Libraires — Imprimeurs
256 et 258, rue Saint-Paul.

TABLE DES MATIÈRES


Pages
Chapitre I. 
 28
Quelques observations sur le régime féodal et son introduction en Canada 
 29
Division de Grosbois en deux seigneuries : —
Chapitre IV. 
 50
Chapitre VI. 
 63
Chapitre VII. 
 67
Chapitre VIII. 
 76
L’usufruit de Mlle Elizabeth Wilkinson, sa vie durante, par donation entre vifs 
 84
Les frères Gelinas sont logés à Yamachiche et sont les premiers résidants 
 104
Les premières concessions de terres leur sont faites à eux par la seigneuresse de Grandpré 
 106
Cadastre de 1709 ; 7 concessionnaires y sont inscrits 
 108
Les dénombrements de 1723. — Celui de Louis Boucher, sieur de Grandpré, pour Grosbois-Ouest 
 113
Celui de Charles LeSieur pour Grosbois-Est 
 116
Tableau statistique 
 124
Comment vivaient les premiers habitants et leurs diverses industries 
 126
 139
Le changement de Souverain, en 1763, n’a pas nui au progrès rapide de notre population canadienne-française 
 144
Pas de sang sauvage dans notre population canadienne 
 145
Un contingent d’Acadiens établis à Yamachiche 
 150
La fusion facile des deux groupes d’origine française. — Quelques singularités dans leur langage 
 155
La loyauté et fidélité des Acadiens et Canadiens-Français manifestées dans ces documents 
 182
 183
Grande discorde à propos du changement du local de l’église paroissiale 
 184
Décision de Mgr Hubert 
 186
Deux jugements de la cour à ce sujet 
 194
La paix se rétablit et dure encore 
 199
Citation intéressante de M. le chanoine Caron sur la destinée de la vieille église après l’ouverture de la nouvelle 
 203
Institutions enseignantes établies par M. Dumoulin dans la paroisse. — La Congrégation de Notre-Dame et les Frères des Écoles chrétiennes 
 207
Les Sœurs de la Providence installées par M. Dorion 
 208
Curés et desservants depuis l’érection de la paroisse. — Contrat de mariage rédigé et signé par le prêtre desservant, à Yamachiche, 2 mai 1746 
 210
 214
Nouvelle preuve que les Gelinas étaient les premiers résidants 
 221
Comment M. Lambert Boucher, seigneur de Grosbois-Ouest, a connu les frères Gelinas 
 225
Le premier chemin public d’Yamachiche et le premier pont public sur la petite rivière 
 228
Grosbois-Ouest ou Petite-Rivière 
 235
Grosbois-Est ou Grande-Rivière 
 236
Fief Gatineau 
 238
Fief Dumontier 
 239

TABLE DES DOCUMENTS


1re CATÉGORIE.
Pages

2e CATÉGORIE.
concessions par les seigneurs aux premiers colons.
Ces 3 concessions faites par la seigneuresse de Grandpré Marie Marguerite de Vanneville, veuve de Lambert Boucher.
 
Concession par Charles et Julien LeSieur à Jean Boissonneau dit St-Onge, le 6 novembre 1707 
 305
Concession par Charles LeSieur, seigneur d’Yamachiche, à Jean-Charles Vacher dit LaSerte, le 28 février 1708 
 309
Concession à Mathieu Millet par Charles et Julien LeSieur, le 24 août 1708 
 312
Concession faite à leur frère Joseph par Charles et Julien LeSieur, 16 août 1715 
 315
Concession faite par Charles LeSieur à Maurice Gelinas dit Bellemare, du 4 août 1723, touchant à la ligne seigneuriale entre Grosbois-Ouest et Grosbois-Est 
 320


3e CATÉGORIE.
actes de foi et hommage par les seigneurs d’yamachiche..


M. Pierre Boucher, sieur de Grosbois, cy-devant gouverneur et Lieutenant-général civil et criminel des Trois-Rivières, rend foi et hommage pour le fief de Grosbois 
 325
Louis Boucher, sieur de Grandpré, rend foi et hommage devant M. Michel Begon, intendant de la Nouvelle-France, pour le fief Grandpré et partie de Grosbois 
 328
Charles LeSieur, seigneur d’Yamachiche, pour partie Est de Grosbois 
 335

Louis Boucher, sieur de Grandpré, soumet son aveu et dénombrement pour la partie Ouest de Grosbois 
 339
Louis Gatineau, sieur Duplessis, pour le fief Gatineau, foi et hommage 
 343
Louis Gatineau, sieur Duplessis, fait dénombrement pour le fief Gatineau 
 346
Marie-Anne Rivard, veuve Dumontier, rend foi et hommage pour le fief Dumontier 
 348
Marie-Anne Rivard, la même que ci-dessus, soumet dénombrement pour le même fief Dumontier 
 351
Conrad Gugy, seigneur, rend foi et hommage pour Grosbois-Ouest, de Grandpré et Dumontier 
 353
Joseph Godefroy de Tonnancour rend foi et hommage pour cinq fiefs y compris celui de Gatineau 
 363
Antoine LeSieur, fils aîné de Charles, Pierre Toutant, etc., rendent foi et hommage pour Grosbois-Est 
 383
Le Maître Duhaime, seigneur, rend foi et hommage pour le fief en prolongation de celui de Gatineau 
 389
Demoiselle Elizabeth Wilkinson rend foi et hommage comme propriétaire usufruitière pour les fiefs Grandpré, moitié moins sept arpents de Grosbois et Dumontier en entier 
 395
James Johnson, seigneur, rend foi et hommage pour Gatineau prolongation 
 403

Louis Gugy, seigneur, rend foi et hommage pour la moitié moins sept arpents du fief Grosbois, et pour la totalité des fiefs Grandpré et Dumontier 
 412
Dame Geneviève Wills, veuve Montour, rend foi et hommage par P.-B. Dumontier, son procureur, pour fiefs Gatineau et Tonnancour 
 418
Robert Johnston, pour continuation de Gatineau ou fief Robert 
 418